Revenir en haut Aller en bas

Naruto Hentai

Forum interdit aux moins de 18ans.

  • Histoires v1
  • Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    De jouissives retrouvailles.

    avatar





    Invité
    Invité
    Mar 24 Mar - 7:36
    Konoha un soir de printemps. Il fait encore frais. Des vents de l'est viennent balayer les arbres et les nombreux oriflammes du village. Dans le ciel, le soleil couchant colore l'horizon d'un beau drapé rougeoyant. Les ombres s'étirent et le monde de la nuit prend petit à petit possession du pays du Feu .
    Au dessus du tumulte rassurant des habitants qui se préparent à passé la nuit, sur les toits humide et glissant une silhouette noire et féline sautille de faîte en faîte avec une agilité presque animale. L'allure est vive et assurée. Manifestement la créature sait où elle va... ou doit aller. Soudain sans un bruit elle s'allonge pour faire corps au revêtement de toit. En contre bas, un groupe de gardes armés jusqu'aux dents et en alerte passe en courant dans la ruelle.
    Une fois le danger écarté, le mystérieuse personnage reprend sa progression. La pénombre de la nuit tombante lui rend la tache de plus en plus facile. Le reflet d'un feu de barbecue éclaire momentanément son profil. Sans équivoque possible, il s'agit d'une femme. Habillée d'un ensemble moulant en cuir rouge sombre, sa fine taille contraste avec ses larges hanches et sa poitrine plus large encore qu'un large décolleté n'arrive pas facilement à maîtriser. La féline nocturne s'échappe du rayon de lumière indésiré mais laisse entrevoir une fraction de seconde une magnifique chevelure rouge sang. Ce seul trait physique aurait permis de dévoiler sa sinistrement célèbre identité si quelqu'un avait pu l'apercevoir.

    Il s'agit de Rouge, la capitaine mercenaire des libres routiers qui sévissent depuis de trop nombreuses années dans tout le pays. Sa tête est mise à prix par les plus grandes maisons nobles et ses inavouables services se monnaient à prix d'or.
    Celle-ci semble arrivé à destination. Une posture rampante mettant en valeur le savoureux rebondis de ses fesses lui permets d'approcher à tâtons le bord de corniche du bâtiment voisin de sa cible. Le palais du Hokage est manifestement en émoi. Des moines, des ninjas et des samouraïs s'activent partout. Des lumières ont été placés aux endroits stratégiques. Au pied du mont des Kages, Rouge doit attendre son heure pour passer les remparts.
    Ça y est il fait nuit et cela se calme un instant. Elle recule à quatre pattes pour prendre son élan. Puis après avoir pris une grande respiration, elle courre le long de la corniche et saute. Son corps est suspendu dans les airs avec une posture agile ses lourds seins ronds la tirant en avant, elle se détend pour saisir in extremis une branche solide d'un érable centenaire. Elle se faufile dans la frondaison au cœur du palais. La Ninja sait parfaitement vers quel façade se diriger et vers quel fenêtre regarder.
    Il y a de la lumière à l'intérieur. "Elle est là" se dit elle. La capitaine mercenaire saute à nouveau pour venir s'accrocher aux moulures d'un bandeau décoratif juste à côté de la baie de fenêtre qui est par chance entrouverte.

    Mmmm, trop facile...

    Plaquée contre le mur et glissant le long de ce bandeau, elle se rapproche furtivement. Elle dégaine l'un de ses poignards coup de poing et entrouvre plus encore le volet. Personne. L'intruse allait entrer lorsqu'un personnage traverse son champs de vision. Elle se ravise a la dernière seconde. Elle l'a reconnu, c'est bien elle. Trahissant son émoi, la poitrine de Rouge se soulève. Plus bas, dans la cour, le personnel chargé de la surveillance se rassemble au pied de l'arbre gigantesque. "Il ne faut pas rester là. Il est temps d'agir."

    Décidée, elle se glisse à l'intérieur dans un improbable et souple mouvement silencieux. Dans la pièce faible éclairée de bougie, sa cible est agenouillée devant un feu, comme en méditation. Elle ne sait probablement pas que la mort rode dans son dos. Encore quelques pas feutré et la belle mercenaire se saisi par derrière l'habitante avec une prise d'immobilisation, lui imposant sa lame tranchante juste sous la gorge. Étrangement, sa victime ne réagit concernant son calme olympien. Mais Rouge ne peut s'empêcher de jubiler fièrement et de menacer.

    Ce n'est pas tous les jours que l'on tien la vie de la célèbre Tsunade entre ses mains.

    De par cette posture, la tête de l'Hokage est ridiculement logée entre les deux monts de Chair de la mortelle beauté.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naruto Hentai
  • Histoires v1
  • -
    Sauter vers:
    La date/heure actuelle est Lun 16 Juil - 14:37