Revenir en haut Aller en bas

Naruto Hentai

Forum interdit aux moins de 18ans.

  • Histoires v1
  • Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Chinoiserie et dressage [Pv Amalia]

    avatar





    Invité
    Invité
    Sam 7 Nov - 1:14
    Je venais d’apparaître dans un endroit qui était inconnu. Je ne reconnaissais pas la flore de mon pays. Le plus étrange était ce maux de tête qui survenait lorsque je tentais de me rappeler de comment j'avais atterris ici. Sans doute était-ce lié à une déséquilibre temporaire de mon ying et mon yang. Je ne pouvais le dire réellement.

    Pour confirmer ce déséquilibre, je vins à faire quelques techniques de chaque éléments, mais ne perçut aucun changement, aucune perturbation. Si déséquilibre il y avait, elle n'était plus présente. Quoi qu'il en soit, je restais en alerte, l'endroit était inconnu. J'avais lu des écrits parlant de techniques tabou permettant de faire bouger le corps d'un monde à celui des entités spirituelles, ne pouvant écarter le fait que j'avais été victime de cette technique.

    En analysant mon environnement je pus comprendre des choses. Si Mù était fortement présente, par les arbres; l'humidité me signalait que Shui était aussi importante, comme le serait un voile de tissu trempé sur un corps chaud. Il ne fallait pas rester trop longtemps dans cette atmosphère lourde, car le yang viendrait à s’emparer du corps et l’affaiblir. Dans un sens plus barbare, le corps s’affaiblissait et était sujet à la maladie.

    Le soleil étant haut, je pouvais estimer que la journée était à moitié entamée. Heureusement, l’épaisseur de la forêt permettait de tamiser la chaleur et éviter un trop fort contraste entre la chaleur et l’humidité, ce qui aurait été plus dangereux que de l’eau dans l’air.

    Un animal vint à croiser mon regard, il semblait agressif, aussi ne pris-je pas le soin de chercher à le calmer. J’étais certainement sur son territoire, mais cela ne lui donnais pas l’autorisation de m’agresser. Je serais mon poing, ma posture étant de profil, mon poing était en retrait et j’attendis son attaque pour pousser un cri et laisser mon poing partir, le ki irradiant le bras solliciter et faire un bruit similaire à l’explosion de la poudre noire. Le dégagement de ki explosa devant mon poing, créant un souffle et une onde qui surprit l’animal. Ce dernier vint à fuir en jappant.

    De cette rencontre je vins à choisir l’élément du feu, dégageant une aura qui se voulait imposante. Cela allait écarter les animaux le temps de trouver un coin où vraiment me protéger. Je pris donc la direction où le soleil se coucherais et fit avancer mes jambes pour trouver un abri quelconque. Vu la sauvagerie de cet endroit, il était peu plausible de trouver un village et ses habitants seraient certainement des barbares.

    Après une certaine distance, un abri s’offrit à mon regard, une grotte. La prudence était de mise, car on ne pouvait savoir quelle créature pouvait y avoir élu domicile. Je devais faire attention à ma concentration de ki, pour ne pas trop en consumer, un combat était possible et se retrouver à cours de puissance pouvait se révéler mortel dans ce lieu hostile.

    Je vins à avancer, ma main gauche gardant contact à la paroi, pour déboucher sur un petit lac souterrain, légèrement illuminée. Le paysage était très joli et je vins à sentir un courant d’air derrière moi. Instinctivement, je vins à faire volte-face et décocher une attaque similaire à celle utilisée contre l’animal, mais ne le fis pas exploser. Il n’y avait rien. J’étais sous tension et pris une profonde inspiration, montant mes paumes au niveau de mon coups, dirigé vers le sol et les redescendre en expirant. Il ne fallait pas devenir paranoïaque non plus.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 178
    Date d'inscription : 10/02/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Oui
    Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
    Fantasmes:
    Nukenin





    Amalia Amaretsu
    Nukenin
    Sam 7 Nov - 13:06
    Essoufflée, épuisée... Cette dernière mission avait été difficile et même si j'avais conservé assez de chakra pour me battre j'avais hâte de regagner l'une de mes cachettes... En l'occurrence celle proche du village de Konoha. La forêt luxuriante et les nombreuses cavernes offraient des repaires naturelles loin des routes principales et donc, difficiles d'accès. Une aubaine pour les déserteurs qui comme moi, cherchaient à passer inaperçu. Malheureusement, cette tranquillité ne durait jamais assez longtemps pour établir un véritable foyer, et il fallait sans cesse changer de repaires pour ne jamais se faire attraper... La liberté absolue possédait aussi ses mauvais côtés.

    Sur la route, je chasse un cerf qui me servirait de repas, plutôt copieux pour une jeune femme seule mais celui-ci m'offrait au moins de quoi me nourrir sur plusieurs jours, de quoi flemmarder jusqu'au prochain contrat, à me prélasser à l'intérieur du lac souterrain. Au moins, c'était comme posséder sa piscine privée ! Le confort d'une grande demeure en moins... Enfin, je n'allais pas me plaindre, c'était l'une des meilleurs cachettes que j'avais pu trouver jusque là depuis mon départ du village de Kiri. J'espère juste que Mei me laisserait tranquille assez longtemps pour que je puisse conserver ce repère, pour cette fois... Vraiment, cette stupide mizukage comprendrait-elle que je ne reviendrais jamais !

    D'ailleurs, le voici ! Le repère se dessinait lentement sous la forme d'une grotte, à l'entrée d'abord étroite pour devenir ensuite épaisse, jusqu'à mener à l'intérieur d'une énorme cavité... De quoi avoir de l'espace. Sur le côté droit, une sorte de petit lac souterrain, pas bien grand, mais d'une grande profondeur... Une bonne dizaine de mètres sur sa plus grande descente. Autant dire qu'il fallait mieux savoir nager.

    Une fois à l'intérieur je me dirigeais vers une cavité secondaire au fond de la grotte, près des cendre de mon feu de camp. J'y entrepose ma chasse du jours ne passant mon bras le long du front, signe d'un dur labeur ! Comme à mes habitudes, je portais ma tenue en latex noire, encore neuve bien que salit par la poussière et légèrement abimé par le combat. Cuissardes, long gants, et le strict minimum pour cacher mes attributs féminin, c'était une tenue légère mais surement pas la plus pratique pour combattre à cause des talons et de la matière moulante. Enfin, il fallait bien savoir conserver une part de féminité même en combat, et se faire plaisir...

    Mais alors que j'étais persuadé de ma solitude, alors que j'étais prête à m'assoupir dans mon coin douillet qui ressemblait plus à un lit de feuille provisoire qu'à un matelas ! Quelques bruits se font entendre à l'entrée de la grotte. Merde, avais-je été suivie ? C'était bien la première fois que j'étais si négligente, ça ne me ressemblait pas. Persuadé de mes capacité mais néanmoins méfiante, j'observais dans la discrétion la plus totale la silhouette féminine qui pénétrait la grotte. Elle n'était pas habillée comme une kunoichi en mission, portant un kimono et aucun bandeau frontal... Etait-elle elle même une déserteuse ? Ou était-ce un piège ? J'allais vite ne avoir le coeur net !

    Après avoir formé quelques signes, un clone aqueux se dessinait devant moi. Quel que soit l'individu qui se présentait dans mon repaire, je commençais toujours pas envoyer un leurre pour récolter des informations, en apprendre plus sur les éventuelles techniques de mon opposant... C'était beaucoup plus sure que de se montrer en personne la première fois ! Et d'ailleurs, elle me facilité la tache en se retournant, m'offrant là la possibilité de la prendre par surprise. Je n'attends pas une autre occasion pour m'approcher d'elle et lui pointer un kunai contre le dos.

    Si tu ne fais aucun geste brusque, tout ira bien. Je vais poser mon autre main sur toi et te retourner lentement pour te voir un peu mieux... Je répète encore une fois que si tu ne fais rien de stupide, je ne te blesserais pas.

    Ma main gantée par le latex se pose doucement sur son épaule, prêtre à réagir au moindre de ses réflexe. Lentement, je la force à se retourner, gardant mon kunai pointé vers son corps. Il s'agissait d'une belle brune aux cheveux cours, une étrange femme qui n'avait pas l'air d'appartenir à un village ninja ou en tout cas.. pas actuellement. Mais qui qu'elle soit il était trop tard... je devrais changer de repère dans les jours suivant et ça... ça avait eu le don de me mettre sérieusement en rogne ! Même si je ne le montrais pas !

    Je vais me présenter la première. Je suis Amalia Amaretsu, déserteuse de rang S, ancienne juunin du village de Kiri. Maintenant à ton tours.

    Je m'exprimais sur un ton sec, affirmé mais pas brutale. Il fallait qu'elle me prenne au sérieux.

    Je veux aussi savoir pourquoi tu m'as suivis et qui t'envoie. De tes réponses dépendront le traitement que je te réserve... Bien que... Je ne compte pas te laisser partir sans m'assurer que tu ne dévoilera pas la position de ce repaire, tu comprends... C'est trop dangereux pour moi de laisser ces informations sortir ma belle...

    Qu'importe, ma décision était de toute façon déjà prise. On ne ressortait pas de cette grotte aussi facilement qu'ont y entrait... et même avec la meilleur volonté du monde de sa part, je ne comptais pas lui offrir la liberté gratuitement.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar





    Invité
    Invité
    Jeu 12 Nov - 17:12
    Je sentais une pointe d'arme s'imprimer sur mon vêtement et ma peau, sans pour autant l'effleurer. Mais, le message était passé avant même que la femme ne vienne à ouvrir son gosier et déverser une menace que j'avais déjà comprit. Avec le style de combat du feu, je ne pouvais l'avoir, aussi pris-je celui de l'eau, mon aura se dissipant.  Je pouvais observer, du coin de l'oeil, voyant cette main gantée, la texture m'était totalement inconnue, ne reconnaissant pas cette matière qui ne semblait pas du tout végétale, comme pouvait l'être ma tenue.

    La prudence était de mise, aussi ne fis-je aucun geste agressif, me laissant toucher. mes pieds se mirent à tourner tout doucement pour faire face à l'agresseur, qui était une femme clairement étrangère. Sa couleur de peau et surtout, sa couleur de chevelure était clairement des traits peu présent dans mon peuple et ses grand yeux où flottaient deux sphères contenant le ciel. La femme vint à se présenter, me retenant de montrer mon incompréhension. Elle eut le culot de continuer à parler alors qu'elle avait dit précédemment que je devais répondre, d'autant que son insinuation n'était guère encourageant, pour le commun des mortels, à répondre avec franchise.

    Mon visage vint à arborer une expression neutre, je pris une manière d'être très princière, digne de mon rang.

    - Sachez jeune femme que je suis la princesse de la nation du Phénix dorée. Mais vous ne devez pas connaître au vue de vos notions et votre accoutrement qui est, si je puis me permettre, de mauvais goût et très peu adapté si vous devez vous battre. Je présume qu'il n'est pas nécessaire de vous dire que la parole d'une princesse est sans faille et qu'une promesse de ne rien dire sur votre ... "repaire", ne vaut rien à vos yeux.  

    Je vins à laisser un temps, étant prête à esquiver un assaut. Je pouvais certainement, du tranchant d'une de mes mains, dévier cette lame contre mon abdomen.

    - De plus, je vous informe que je ne suis là que pour trouver un abri et non chercher querelle, avec les étrangers investissant ses lieux.

    Mes propos étaient violent, mais elles n'étaient que le retour à cette menace de l'arme de cette étrangère. Elle ne pouvait guère dire que cette grotte était à elle, n'ayant aucune trace signalant que ce lieu était bien à elle.  Cette étrangère prenait ce lieu pour sien, alors qu'il est à la nature.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 178
    Date d'inscription : 10/02/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Oui
    Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
    Fantasmes:
    Nukenin





    Amalia Amaretsu
    Nukenin
    Mer 18 Nov - 23:52
    La nation du phényx dorée ? C'est quoi ça encore ? Elle se fou de ma gueule ou c'est une région tellement secrète et reculée que je ne la connais pas ? Pourtant je pensais avoir de bonne connaissances concernant les pays ninja y compris les territoires les plus reculés. Cependant autre chose m'intéressait déjà beaucoup plus, son titre de princesse et sa stupidité inégalable. Stupide ? Pour oser avouer être une princesse devant une déserteuse il fallait totalement l'être !

    Jamais entendu parlé de ta nation, j'aimerais bien dire que tu me raconte des conneries mais tu as l'air trop sérieuse pour ça.

    Une princesse... Les brigands seraient prêts une fortune pour l'échanger à sa nation ! Une occasion que je ne pouvais forcément pas louper... Je devais la capturer. Enfin avant ça je devais peut être lui rappeler les bonnes manières, je n'aimais pas particulière la façon dont elle venait de critiquer ma tenue. Alors je lâchais le Kunai au sol puis... j'en profitais pour la gifler de l'autre main, laissant une petite marque rouge et cuisante à cause du latex.

    La petite princesse devrait rester à sa place, et surtout réfléchir... Car je vais faire fortune en te capturant ma belle !

    Sans un mot de plus, mon clone aqueux explose près d'elle, l'aveuglant d'un jet d'eau éblouissant. Le moment est tellement propice à l'attaque que je laisse glisser une boule grise au sol qui libère un épais brouillard, enfumant la princesse. Même dans ce brouillard épais et gris je connaissais sa position et il m'étais facile de sortir de ma cachette en formant quelques signe, créant une bulle d'eau dans la zone ou se trouvait la princesse, pour l'enfermer dedans.

    Mais avant je vais m'amuser un peu avec toi, ce n'est pas tous les jours qu'ont a l'occasion de rencontrer une princesse. Commençons par tester ton endurance en lieu aquatique...

    Je la laisse enfermée dans la bulle d'eau une bonne minute avant de claquer des doigts pour relâcher la technique aqueuse... Une erreur ? Surement, j'étais partie du principe qu'une princesse de savait pas se défendre et je l'avais libérée de la technique pour cette seule raison... j'allais peut-être être surprise.

    Et maintenant princesse... Danse !!

    A partir du lac, elle lève 6 tentacule aqueuses à la surface qui grandissent et son prêts à s'abattre sur la princesse comme des fouets naturelles... Saurait-elle esquiver et riposter ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar





    Invité
    Invité
    Jeu 19 Nov - 10:11
    Ça façon de parler m'était assez insupportable, comment cette jeune blonde, visiblement issue du peuple, se permettait d'oser penser que je disais des "conneries" comme elle le disait si bien. Son regard avait changé, cette lueur d'avidité de l'argent. Je ne pouvais que cacher un sourire intérieur, elle n'était pas plus dangereuse qu'un simple voleur, avec mes propos je venais au moins m'assurer qu'elle ne me tuerait pas. Il ne restait plus qu'à faire en sorte de taire le fait que je ne savais pas où ma nation se situait par rapport à celle de cette jeune étrangère.

    La gifle fut perçu, mais cela n'était pas assez dangereux pour être esquivée, de plus il fallait la faire croire que j'étais vulnérable, facile, pour qu'elle sous-estime mes qualités de combat. Je venais à arborer sur mon visage un léger sourire moqueur. La ninja vint à faire exploser quelque chose, ayant un jet aux yeux qui me piquait un peu, une fois la vue revenue je pouvais constater que j'étais dans une fumée épaisse et difficilement respirable. Immédiatement, je vins à porter un pan de ma manche au niveau de ma bouche, respirant calmement, pour ne pas avoir la sensation de suffoquer. J'étais certaine que cette femme allait essayer de m'apeurer, si elle savait.

    Je vins à sentir de l'eau remonter le long de mon corps, une eau qui était froide, clairement hostile. Je pris le choix de rester calme et prendre une profonde inspiration avant de me retrouver enfermer dans cette eau. Elle était liée à l'eau ? Je ne pouvais dire. Le temps se mit à défiler, mais je n'y prêtais nullement attention. J'expirais calmement jusqu'à sentir l'eau tomber au sol, c'est alors que j'entendais cette femme me crier de danser.

    Je pus admirer ses huit tentacules, semblables à certaines animaux de ma nations, mais ses dernières n'avaient pas de ventouse. Mon vêtement trempé, il était impossible de courir, mais mon idée n'était pas de fuir. La première tentacules vint à s'abattre, ayant gardé ma posture élémentaire, à savoir l'eau, je fis de petit pas sur le côté, la chose me frôlant sans pour autant me toucher. S'en suivit une danse effectivement où les tentacules ne pouvaient me toucher. Elles étaient à la fois si proche et si éloignée de mon corps, sentant le choc sur le sol, la puissance qui semblait contenue, mais suffisante à faire mal.

    Pour chaque geste rapide, ma tenue laissait sur son trajet une fine pellicule d'eau. La danse vint à évoluer, à chaque fois qu'une tentacule était proche de moi, je venait à le couper, avec le tranchant de ma main. Cela sous-entendait un changement de posture élémentaire, mais je pouvais me douter que cette femme devait s'épuiser à faire repousser les tentacules.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 178
    Date d'inscription : 10/02/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Oui
    Orientation Sexuelle: Préfère les femmes
    Fantasmes:
    Nukenin





    Amalia Amaretsu
    Nukenin
    Jeu 19 Nov - 15:53
    A vrai dire je ne m'attendais pas à ce genre de danse gracieuse mais plutôt à un tango mortel pour éviter désespérément chaque coups. Visiblement, elle avait de la ressource, elle savait se battre ou au moins esquiver plus que correctement cette technique basique. En premier lieu mes yeux s'écarquillent, étonnée par le spectacle avant qu'un sourire appuyé et plus satisfait s'en dessine lorsqu'elle coupe une à une les tentacule. En effet, c'était une belle danse finalement, peut être un peu trop facile et j'allais lui proposait un rythme plus à son niveau.

    Bravo princesse, si j'avais su je ne vous aurait pas libérer de cette bulle d'eau, vous savez visiblement vous battre ! Que diriez vous d'une nouvelle danse d'un autre niveau.

    Plusieurs signes légèrement différents cette fois font repousser les tentacules d'eau et divisent chacune de celles qui ont été coupés. Suiton: Hydre aqueux. de 8, les tentacules aqueuses étaient passés à 16 et le nombre augmenterait en conséquence à chaque décapitation. La technique la plus simple pour les battre était de perturber le chakra présent dans l'eau pour les empêcher de repousser, ou de blesser directement l'utilisateur.

    Mes bras croisés, ce sont les 16 tentacules aqueux qui se jettent sur la princesse devant mon regard amusé, certaines appendices attrapant quelques un de mes kunais au sol pour essayer de déchirer quelques bouts de tissus. Objectif : Réduire son kimono en miettes.

    Princesse, voyons voir jusqu'ou peut aller votre maitrise de la danse.
    Un rire sadique raisonne et de nouveaux signes se forment sur mes doigts pour invoquer cette fois une technique bien connu des assassins de Kiri... Suiton : Camouflage dans la brume

    Un brouillard épais envahi la grotte et les tentacules sont de moins en moins visibles, cherchant toujours à déchirer son kimono. L'épaisseur de la brume ne se disperserait qu'au termes de 2 longues minutes... Et bien sures je ne visais aucun point vitaux, aussi bien avec les kunais qu'avec les tentacules désarmés qui essayaient simplement de fouetter son corps. Dans quel état serait-elle une fois sortie de là ? C'est ce que j'avais hâte de vérifier, toujours les bras croisés en attendant patiemment le résultat.
    Revenir en haut Aller en bas





    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naruto Hentai
  • Histoires v1
  • -
    Sauter vers:
    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr - 22:59