Revenir en haut Aller en bas

Naruto Hentai

Forum interdit aux moins de 18ans.

  • Histoires v1
  • Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Chambre partagée [PV Saya Sasaki]

    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Dim 1 Mai - 16:56
    Les missions de Mitsuga finirent par la conduire en plein milieu du Pays de la Foudre. Même si le nom ne lui était pas agréable, elle n'avait pas trop à se plaindre de la météo, contrairement à d'autres pays bien plus chauds, le temps était souvent couvert, avec parfois des pluies et, bien sûr, un peu de foudre. Même si le temps couvert diminuait la luminosité, Mitsuga estima que le soleil était en train de se coucher et qu'il serait temps de s'installer pour se reposer. Elle avait aperçu un village tout à l'heure, et n'aurait donc pas à camper, il y avait toujours moyen de loger quelque part.

    Après quelques recherches, on lui indiqua l'auberge locale. L'endroit n'était pas vraiment luxueux et l'employé à l'accueil n'avait pas l'air très éveillé, mais Mitsuga avait connu pire, et le prix de la nuit n'était pas très élevé. Ça lui convenait parfaitement.

    Une fois arrivée dans sa chambre, Mitsuga posa son sac dans un coin et en sortit sa gourde de sake, buvant une bonne rasade, avant de la poser sur la table de nuit. Elle sentait déjà la lassitude de la journée s'effacer, et était d'humeur à prendre une douche. Ses vêtements allèrent vite rejoindre sa gourde sur la table de nuit, et elle se glissa dans la salle de bain de sa chambre. En fait, vu la première impression qu'elle avait eue de l'auberge, c'était presque inattendu qu'elle en aie une, mais c'était le cas. Mitsuga laissa dont l'eau couler sur son corps, en savourant la sensation. Le contact avec l'eau était vraiment ce qui lui convenait le mieux, mais elle ne fit pas pour autant durer le plaisir trop longtemps.

    Coupant l'eau, Mitsuga sortit de la douche sans prendre la peine de se sécher, son corps absorbant de lui-même l'eau. Elle s'étirait en retournant dans sa chambre, elle était prête à dormir.

    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Dim 1 Mai - 17:49
    Saya avait comme une sensation de déjà vu. Pourquoi ? Probablement car ce chemin lui disait quelque chose. Perdue ? Probablement oui. Le pays de la Foudre était de loin l'endroit qu'elle connaissait le moins et qu'elle n'appréciait guère. C'était ainsi. Il n'y avait aucune raison particulière et aucun argument acceptable. Il était possible que cet endroit était simple comme bonjour mais le fait qu'elle ne l'apprécie pas l'enlaidissait un peu plus et n'aidait réellement pas la jeune femme à se retrouver.

    D'humeur légèrement grognonne et frustrée, la jeune femme avait encore tourné un rond avant de trouver, par chance, un petit village qui semblait être assez grand pour être doté d'une auberge. Sa prochaine destination, la dernière de la journée. Éreintée d'avoir marcher autant, elle n'avait qu'une envie : prendre une douche et se coucher. Oui rien d'autre. Quoique. Il y aurait bien une petite chose, mais cela lui demandait probablement un peu trop d'effort et ce soir, elle n'était pas d'humeur.

    Arrivée à l'auberge, Saya ne tarda pas à aller au comptoir et demander une chambre pas trop chère. Oui, il fallait le préciser au risque de se retrouver avec une chambre hors de prix. Après tout, on l'oubliait vite mais à force de voyager et de dormir dans une auberge, on finissait sur la paille si on ne faisait pas attention. Enfin, qu'importe. Prenant la clé que lui tendait l'employé et se dirigea vers la porte. Se servant des numéros pour trouver la bonne, elle ne tarda pas à la trouver et à y entrer.
    Et il ne fallut pas plus longtemps pour qu'elle ne laisse ses affaires tomber sur le sol. Surprise surprise ? Une jeune femme totalement nue était déjà présente et à en croire les petites détails qui suivaient, elle sortait de la douche. Si l'idée de ressortir de la chambre et d'aller hurler sur l'employé se proposa, la kunoichi partit sur une autre idée. Du talon, elle referma la porte, la laissant claquer. Ainsi, si elle n'avait pas encore été aperçu, maintenant c'était le cas. Suite à quoi, elle prit la parole.


    D'habitude j'ai droit à un chocolat sur l'oreiller... C'est auberge est meilleure que je ne pensais.

    Arborant alors un large sourire, Saya ne manquait pas de détailler le corps que la jeune femme en face d'elle présentait. Si la journée s'était annoncée pas terrible, la soirée s'annonçait bien meilleure.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Dim 1 Mai - 19:15
    Alors que Mitsuga finissait de s'étirer, la porte se claqua. Elle n'avait même pas remarquée qu'elle était ouverte, et pensait bien l'avoir fermée. Quand elle se tourna vers le bruit, elle remarqua que quelqu'un se tenait devant la porte, une femme. Tout de suite, Mitsuga pensa au service d'étage. Elle n'avait rien demandé, mais c'était vrai qu'elle n'avait pas mangé non plus, et elle ne s'était pas inquiétée de savoir si le repas était inclus avec la chambre. Cependant, la jeune femme fut la première à parler et, à ce qu'elle disait, elle ressemblait plus à une cliente, ayant la surprise de trouver une femme nue qui se baladait dans sa chambre. D'ailleurs, les affaires qu'elle avait dû laisser tomber à coté d'elle ne ressemblait pas vraiment à un plateau repas.

    Mitsuga ne pensais pas s'être trompée de chambre, elle n'aurait de toute façon pas pu ouvrir la porte avec sa clé, et la jeune femme devait aussi avoir la clé de cette chambre, si elle avait pu entrer. La kunoichi ne s'était pas trompée quand elle avait pensé que l'employer à l'accueil n'avait pas l'air bien dégourdi.

    Mitsuga ne sembla pas particulièrement gênée d'être nue devant l'inconnue, même si celle-ci la reluquait avec un certain intérêt. Il n'était pas difficile de deviner ce qu'elle pensait, tout comme Mitsuga l'avait prise pour le service de chambre, elle devait la prendre pour un "service de chambre". Mitsuga aurait sans doute pensé la même chose, si la situation avait été inversée. Même si cette idée fausse ne dérangeait pas vraiment la kunoichi, la nouvelle arrivante ferait sans doute mieux de ne pas considérer que Mitsuga était à son service.


    "La douche est libre. Je viens de finir."


    Loin de sembler être perturbée par l'intrusion dans sa chambre, Mitsuga agissait naturellement, presque comme si il était prévu qu'elles partagent la chambre. Elle reprit sa gourde sur la table de nuit, et appuya ses fesses dessus, buvant une nouvelle gorgée en faisant face à la jeune femme, l'observant à son tour de haut en bas. Elle aurait sans doute pu tomber plus mal, niveau colocataire.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Dim 1 Mai - 19:42
    Quelques instants durant encore, la jeune femme observait son vis à vis. Si elle avait fait mine de supposer qu'il s'agissait d'un service proposer par l'auberge, elle n'était pas naïve pour autant Il était plus qu'évident qu'il s'agissait d'une cliente elle aussi et qu'elle avait payé sa chambre. La faute en revenait alors à l'employé visiblement peu concentré voire totalement m'enfoutiste. Allait-elle s'en plaindre ? Non. Peut-être l'aurait-elle fait s'il s'agissait de quelqu'un d'autre. D'un homme notamment. Mais là, de voir une telle femme devant elle, c'était... Amusant.

    Lorsque l'inconnue prit la parole, Saya l'écouta et ne put qu'être surprise. Elle parlait de la douche de libre. C'était ça son premier sujet ? Difficile de le croire. Sentait-elle aussi mauvais ? Avait-elle l'air aussi sale que ça ? Grimaçant légèrement, la kunoichi ne dit rien et se contenta de commencer à détacher les boutons de son haut. Dans le même temps, elle se mit en marche tout en se déshabillant rapidement, laissant ses vêtements tomber sur le sol. Rapidement en sous-vêtements, la jeune femme ôta son soutien-gorge qu'elle fit tomber plus lentement alors qu'elle passait près de sa colocataire. Elle fit bien sur en sorte de le faire tomber à ses pieds en la regardant d'un air aguicheur. Un message à faire passer ? Évidemment.
    Suite à quoi, elle baissa sa culotte légèrement le long de ses cuisses et la laissa glisser toute seule le long de ses jambes. Elle l'enjamba et la laissa sur le pas de la porte. Elle entra ensuite dans la salle de bain et referma la porte prenant cependant soin de ne pas la fermer à clé. Après tout, si elle décidait de venir la rejoindre, elle n'allait pas l'en empêcher, bien au contraire...

    Seule dans la pièce, elle alla faire couler l'eau chaude avant de se glisser sous. Fermant les yeux les premiers instants, la jeune femme soupira d'aise un long moment avant de se détendre. Enfin, pas totalement. Bien que le dos tourné à la porte d'entrée, Saya se gardait son attention sur la porte. L'inconnue avec elle allait-elle entrer et la rejoindre ? Elle l'espérait finalement...
    Ce fut avec une certaine déception qu'elle eut le temps de finir de prendre sa douche malgré le temps qu'elle avait mis volontairement. Attrapant une serviette pour se sécher rapidement, la jeune femme sortit de la salle de bain, la serviette sur sa tête et ses épaules. Soupirant un peu plus d'aise, elle ne se pria pas de reprendre la parole, plus pour elle même que pour l'inconnue.


    Ça fait tellement du bien... Bon... Soyons franches... T'es pas une friandise déposée par l'auberge, n'est-ce pas ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Dim 1 Mai - 22:47
    Visiblement, la phrase de Mitsuga prit la jeune femme au dépourvu. La kunoichi aimait surprendre ainsi, agir ou parler d'une manière qui n'était pas attendue, pour s'amuser de la réaction des autres face à ça, bien sûr, mais aussi parce que ça lui donnait souvent le temps de réfléchir à la situation, même si elle semblait claire. Quand elle réagit enfin, la demoiselle s'avança, commençant à se déboutonner. Ça surprit un peu Mitsuga, même si, il fallait le dire, si elle trouvait une femme nue dans sa chambre, elle ferait sans doute la même chose. Mais la demoiselle, déjà débarrassée de ses vêtements, passa à coté d'elle, laissant son soutien aux pieds de la shinobi, avant de repartir, retirant sa culotte, avant de partir dans la salle de bain et de fermer la porte. Mitsuga avait au moins eu l’occasion de se rincer l’œil et il était plus que clair que la jeune femme s'était volontairement montrée aguicheuses.

    Mitsuga entendit l'eau couler, la jeune femme prenait une douche, comme elle l'y avait en quelque sorte invitée. Pendant qu'elle profitait des commodités, Mitsuga se demandait ce qu'elle pourrait faire. Elle pourrait bien sûr aller se glisser sous la douche avec l'inconnue, ou fouiller les affaires qu'elle avait laissées là pour en apprendre un peu plus sur celle avec qui elle allait partager la chambre. Mais, en fait, elle ne fit rien, elle se sentait d'humeur un peu paresseuse, et elle savait assez bien ce que c'était que de vouloir prendre une bonne douche après une longue journée. Et elle avait sans doute encore plus besoin d'une douche froide, maintenant.

    La jeune femme prit un certain temps pour finir de prendre sa douche. Elle devait sans doute essayer de se remettre les idées en place. Mitsuga aurait peut-être dû faire quelque chose, finalement. Mais elle finit par sortir, n'utilisant une serviette que pour sa tête. Ça mettait les deux à peu près à égalité, puisque Mitsuga n'avait pas profité du temps qui lui avait été offert pour se rhabiller. Elle se demandait parfois si sa manière d'agir à une situation bizarre comme si tout était normal ne donnait pas l'impression qu'elle était un peu blasée.

    Quand elle sortit, elle sembla avoir bien analysé la situation, et commença par mettre les choses au clair. Ce n'était pas une mauvaise idée, et Mitsuga lui sourit.


    "Et je ne crois pas que tu sois le service de chambre. L'hôtel doit avoir plusieurs clés pour la même chambre, au cas où elle serait occupée par un couple ou une famille."


    C'était l'évidence, même si Mitsuga ne voyait pas pourquoi on l'aurait dans une chambre pour deux, comme elle était seule. Peut-être que l'auberge n'avait qu'un type de chambre, il était vrai que le lit pouvait sans doute contenir deux personnes sans problème. D'ailleurs, puisqu'elle pensait au lit, Mitsuga alla directement s'allonger dessus, observant en souriant la jeune femme et croisant les bras derrière la tête.

    "Mais comme je suis arrivée la première, c'est à toi d'aller demander une autre chambre, si ça te dérange."


    Mitsuga laissa le choix de la décision à la jeune femme, évoquant le principe "premier arrivé, premier servi", sans pour autant l'exprimer comme une obligation, en lui précisant qu'elle n'avait à le faire que si ça la dérangeait. C'était d'ailleurs ça le plus important parce que, si Mitsuga était arrivée la deuxième, le véritable principe qu'elle aurait présenté, c’était que si la situation dérangeait l'autre, c'était à elle d'aller demander une autre chambre. Et sur ce genre de discussion, Mitsuga était plutôt douée pour avoir le dernier mot.

    La kunoichi observait l'autre femme avec un certain amusement. La manière dont elle s'était comportée lui donnait déjà une petite idée de celle dont elle considérait la cohabitation, mais voir comment elle allait réfléchir à son choix pourrait être amusant.

    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Dim 1 Mai - 23:26
    Le service de chambre ? C'était donc ça ? Cette inconnue l'avait prise pour une vulgaire femme de chambre, serveuse ou peu importe le nom d'une employée d'une auberge aussi miteuse. Même si Saya n'était pas du genre prétentieuse ou hautaine, elle espérait avoir une apparence au moins suffisante pour ne pas être associée à ça. Enfin, il était vrai que le costume de soubrette lui allait plutôt bien. Mais ce n'était pas le sujet !

    Bien que surprise, la kunoichi ne s'offusqua pas de cela et passa alors sur la suite des propos de son interlocutrice. Celle-ci, toujours nue, s'était laissée tomber sur le lit avant de reprendre la parole pour lui dire d'aller changer de chambre si cela la dérangeait puisqu'elle était arrivée en dernière. Une logique qui se comprenait mais qui laissa Saya perplexe l'espace de quelques secondes. Insinuait-elle que pour sa part, il n'y avait pas de problème pour dormir dans la même chambre et dans le même lit de surcroit ? Bon, c'était loin de déranger la jeune femme mais malgré tout, c'était surprenant. En réalité, ce qui était le plus à craindre c'est d'aller réclamer une autre chambre pour se retrouver avec une autre personne ou être dérangé au beau milieu de la nuit par une autre personne qui, comme elle débarquait sans rien savoir. Non, à bien y penser, ce n'était pas si dérangeant. Une opinion que Saya ne tarda pas à partager.


    Non, je vais rester vu que ça n'a pas l'air de te déranger non plus.

    Ce sujet clos, il était temps de passer à autre chose et pour marquer le coup, Saya entreprit de finir de se sécher les cheveux avant d'envoyer voler la serviette vers la salle de bain. Regardant si elle était bien arriver à destination, elle ne put que sourire alors qu'elle avait fait mouche. Après quoi elle se dirigea naturellement vers son sac pour en sortir quelques affaires. Un ensemble de sous vêtements noirs, plus ou moins classique mais suffisamment confortable pour pouvoir dormir avec. Généralement, la kunoichi pouvait dormir aussi bien avec ou sans sous-vêtements. Même s'il fallait avouer qu'il était plus confortable de dormir sans, en tant que ninja, il fallait parfois concéder certains conforts. Et la présence de cette charmante inconnue renforçait l'idée de ne pas dormir totalement nue. Pourquoi ? Difficile à dire.

    Se retrouvant alors en sous-vêtements, Saya ne tarda pas à pousser du pied son sac dans un coin de la pièce pour se redresser et se diriger vers le lit. Le contournant, elle se laissa tomber pour s'asseoir sur le bord avant de regarder son interlocutrice qui n'avait jusque là pas bouger plus que nécessaire. Lentement, elle se laissa à tomber un peu plus pour s'allonger sur le flanc. Confortablement installée, elle reprit alors la parole d'un ton amusé.


    Tu sais, la première arrivée devrait aussi être la première à se présenter. Si tu me disais quel nom porte ce si joli visage ?
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Lun 2 Mai - 19:01
    Mitsuga ne s'étonna pas que la jeune femme préfère rester dans la chambre. À la manière dont elle l'avait regardée, et aussi à son attitude, celle-ci voyait plus la situation comme une chance que comme un inconvénient. Elle avait quand même pris le temps d'évaluer la question, peut-être la manière avec laquelle la kunoichi le lui avait annoncé. Elle avait peut-être été un peu trop directe.

    L'intruse se débarrassa vite de sa serviette après s'être séchée les cheveux, la lançant vers la salle de bain, Mitsuga ne sut pas exactement où elle l'avait envoyée, mais le résultat sembla la satisfaire. Elle devait avoir visé quelque chose en particulier. Elle retourna ensuite vers son sac, pour y chercher quelque chose. La kunoichi n'était pas sûre que la jeune femme, en se penchant ainsi sur ses affaires, offrait une vue sur ses fesses qui donnait vraiment envie de les attraper. Mitsuga ne se gêna pas pour profiter du coup d’œil, alors que sa colocataire sortait des sous-vêtements de son sac. Il y en avait par terre, pourtant, si vraiment elle en cherchait.

    Après s'être mise en sous-vêtements, la jeune femme vint s'installer sur le lit, se couchant sur le flanc, se contentant apparemment de l'espace que lui laissait Mitsuga dans le lit. Elle semblait prête à dormir, mais ne le fit pas, reprenant la discussion, en retournant un peu l'argument de la kunoichi, pour l'obliger à dire son nom en premier. C'était une bonne question, dans ce genre de situation, qui devait se présenter. Techniquement, en tant que première arrivée, on pourrait dire qu'elle était chez elle, et que c'était à la visiteuse de se présenter, avant qu'elle ne la laisse entrer, mais elle était déjà entrée. Mitsuga pourrait aussi jouer sur la carte que c'était l'autre qui semblait vouloir savoir comment elle s'appelait, et qu'elle pouvait bien ne pas le faire, si elle ne le faisait pas d'abord, mais, au fond, ce serait sans doute bien de ne plus connaître la jeune femme juste comme "la jeune femme".


    "Je m'appelle Mitsuga."

    "Sinon, tu ne le sais peut-être pas, mais je t'ai déjà vue nue."


    Mitsuga observa avec amusement les sous-vêtements de la jeune femme, passant de la culotte au soutien-gorge, et inversement. Ce n'était pas comme si les dessous étaient affriolants ou autre chose, ni même qu'ils tiendraient plus chaud à la demoiselle que si elle ne portait rien. Mitsuga ne leur trouvait vraiment aucune utilité.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Mar 3 Mai - 15:16
    Saya ne put s'empêcher de rire légèrement face à la prise de parole de son interlocutrice répondant au nom de Mitsuga. Un nom qu'elle grava dans un coin de son esprit pour pouvoir désormais l'associer à ce si joli visage. Pour en revenir aux raisons qui avaient fait rire la jeune femme, c'était simplement ce petit commentaire. Oui elle l'avait vu nue mais finalement, si la kunoichi avait pris soin de se rhabiller, même un peu, c'était plus pour elle que pour se cacher de sa colocataire improvisée. Devait-elle le dire ? Non. Enfin si, elle le lui dirait, mais d'une autre façon. Elle ne tarda d'ailleurs pas à le faire en souriant légèrement et en répondant alors d'une voix taquine.

    Je sais oui, mais j'enfile ça, et si tu veux me revoir nue. Il faudrait venir les retirer par toi-même.

    Une invitation ? Bien sur. En réalité, il avait été difficile de ne pas penser à se laisser aller après avoir Mitsuga complètement nue. Difficile de ne pas avoir de pensées coquines et de sentir une légère envie monter. Si jusque là Saya s'était un peu retenue, elle avait désormais envie de se lâcher et pour cause ? Premièrement, la longue douche l'avait reposée, la débarrassant d'un bout de fatigue qui l'oppressait jusque là. Secondement, elle avait voulu connaitre un peu plus son interlocutrice avant de se lancer. Et bien quoi ? Ce n'était pas parce que le sexe était devenue une sorte de priorité que l'on devait forcément sauter sur n'importe qui.

    Maintenant qu'elle connaissait un peu mieux son vis-à-vis, Saya pouvait se laisser à quelques idées coquines et diablement érotiques. Le seul petit bémol ? Elle ne savait encore si elles étaient compatibles. Oui, compatibles... Même si la jeune femme était très ouverte d'esprit, elle n'était guère du genre à prendre le pas ou à simplement dominer sa partenaire, préférant de loin être celle qui devait obéir ou subir. Par les brefs échanges qui s'étaient déroulés jusque là, la kunoichi originaire de Konoha avait cru déceler un certain côté autoritaire chez son interlocutrice. Curieuse de savoir si elle avait raison, elle décida de la tester le plus simplement du monde. Une question simple mais qui donnerait un nouveau ton à la conversation. Une question qu'elle ne tarda pas à poser d'un ton toujours amusé, son sourire ne la quittant pas. Bien au contraire, il s'élargissait.


    Alors dis moi Mitsuga, si nous jouions à un jeu toutes les deux ? Je n'ai pas envie de dormir personnellement et je suis d'humeur joueuse.

    Bon, petit changement de programme. C'était un peu plus qu'une question, mais qu'importe. Se redressant alors, Saya se retrouva assise sur le lit, ramenant ses jambes sur celui-ci pour s'asseoir en tailleur.

    Que dirais-tu de... Qui préfère quoi ? Je te propose deux choix, tu me dis ce que tu préfères, et ainsi de suite.

    Un jeu d'enfant ? Peut-être, ou peut-être pas. Saya n'en était pas réellement à la première tentative. La dernière fois qu'elle avait proposé ce jeu, les choses avaient vite dérapé. En bien. En très très bien même... Bien sur, Mitsuga pouvait refuser et dans ce cas là, il faudrait improviser en essayant de ne pas avoir l'air trop idiote...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Mer 4 Mai - 14:04
    Visiblement, la remarque de Mitsuga fit rire la jeune femme. C'était voulu pour être une plaisanterie, en même temps, mais la kunoichi savait très bien que ce genre de réflexion pouvait très bien gêner certaines personnes. Mais comme la demoiselle s'était consciemment dévêtue devant elle, il était normal de penser qu'elle n'était pas du genre à se être facilement gênée. Elle précisa d'ailleurs à Mitsuga qu'elle devrait les retirer elle-même, si ils la dérangeaient. La question de savoir pourquoi elle les avait mis se posait vraiment.

    Tout de suite après, la jeune femme proposa un jeu. Elle n'avait pas envie de dormir, il fallait dire que la situation avait tout à fait de quoi perturber le sommeil, et voulait se lancer dans un jeu. Agitée comme elle était, la jeune femme aurait sans doute du mal à rester couchée, et c'était un peu aussi le cas de Mitsuga. Elle se redressa à son tour, mais sans se mettre en tailleur, laissant simplement ses jambes allongées sur le lit, observant la demoiselle qui lui expliquait son jeu.

    Un Qui Préfère Quoi. Ce n'était pas vraiment le jeu le plus compliqué mais, un peu comme une conversation, il permettait d'en connaître un peu plus sur l'autre. Il pouvait aussi partir dans toutes les directions, commençant généralement par des classiques, comme mer ou montagne pour les vacances, pour parfois aller vers le sordide, comme de savoir si on préférerait se faire couper un pied ou une main. Mitsuga avait quelques doutes sur ce jeu, pas vraiment pour ce que la jeune femme pourrait lui demander, mais c'était plus qu'elle avait du mal à chercher ce qu'elle demanderait elle-même. Bon, il y avait les classiques, mais le tour était vite fait, et il fallait ensuite trouver des choix à proposer, souvent en imaginant déjà connaître la réponse.


    "D'accord, je commence."


    Mitsuga afficha un petit sourire. Dans la mesure où elle savait qu'à un moment, elle risquait d'avoir du mal à réfléchir à un choix à proposer, elle aurait pu laisser la jeune femme commencer, se donnant l'illusion éphémère qu'elle avait à en poser plus, mais il s'avérait que, juste à ce moment, elle avait trouvé un choix judicieux à proposer.

    "Tu préfères te présenter, ou que je te chatouille jusqu'à ce que tu dises comment tu t'appelles?"


    Ça n'avait pas réellement échappé à Mitsuga mais, si en tant que première arrivée, elle avait accepté de se présenter en premier, la jeune femme, en tant que deuxième arrivée, tardait à le faire en deuxième. Plutôt que de refuser le jeu, juste pour lui demander de le faire, la kunoichi choisit de profiter du jeu pour le lui faire remarquer. Après, si elle refusait de se présenter, elle savait déjà ce qui l'attendait, des chatouilles jusqu'à ce qu'elle parle, ou jusqu'à ce que mort s'ensuive. La présentation était quand même préférable, Mitsuga n'avait pas vraiment envie d'avoir à planquer un cadavre, avec son relief montagneux, quand on creusait le sol au pays de la foudre, on ne savait jamais si on aurait de la terre ou de la roche.

    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Jeu 5 Mai - 13:34
    Redressée, l'interloctrice de la kunoichi avait accepté le jeu tout en décidant de commencer. Pourquoi pas. Saya n'avait aucune préférence quant à qui commençait mais surtout, si Mitsuga avait envie de commencer, pourquoi l'en priver ? Curieuse quant à savoir ce qu'elle allait proposer, il ne lui fallut pas longtemps pour se laisser à arborer un peu sourire. Amusée. Oui, c'était le bon terme. Il semblait finalement que son vis à vis avait parfaitement compris les ficelles de jeux et les possibilités de celui-ci. Ce jeu ne resterait pas innocent bien longtemps.

    Même si c'est une proposition alléchante... Je vais me contenter de te donner me présenter. Saya. Saya Sasaki.

    Une prise de parole rapide qui laissait bien évidemment sous entendre que le coup des chatouilles ne la dérangeait pas. Enfin, était-elle chatouilleuse ? Un peu. Mais plus important, cela aurait pu signifier sentir les doigts de sa colocataire sur son corps ainsi qu'une certaine proximité. Enfin. Il fallait rester un peu correcte. Au moins encore un peu.

    La réponse donnée, c'était naturellement au tour de Saya qui réfléchissait à ce qu'elle allait proposer. Si c'était belle et bien elle qui avait proposé le jeu, cela ne voulait pas dire qu'elle avait un million d'idée. Cela viendrait, mais il fallait s'échauffer et se mettre dans le thème. Démarrer lentement pour ensuite filer bon train et y prendre un plaisir indéniable. Quelques instants durant encore, la jeune femme se permit de réfléchir avant de reprendre la parole. Elle avait choisit quoi demander.


    Tu me préfères avec les sous-vêtement, ou sans ?

    Le seul hic, c'est que Saya aurait aussi pu proposer d'en enfiler des meilleures. Elle devait bien avoir ça dans son sac. Un petit truc en dentelle. Mais le jeu ne proposait que deux choix, pas trois, ni quatre. Il fallait donc faire un choix et ce, des deux partis. Enfin, tant pis...

    Il ne restait alors qu'à attendre la réponse de son interlocutrice et savoir quelles étaient ses préférences. Pour sa part, Saya avait toujours eu un choix précis quant à la matière. Bien que la nudité était loin de la déranger, toujours alléchée par la vision d'un corps féminin totalement nu, elle ne pouvait cependant nier préférer l'érotisme de sous-vêtements ou d'une tenue affriolante réveillant les pensées les plus perverses qui soient. Enfin, ce n'était que son avis sur le sujet, mais au moins, elle connaitrait bientôt celui de Mitsuga.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Ven 6 Mai - 14:01
    En fait, Mitsuga n'obtint pas la réponse à sa question, mais elle se contenta de laisser la jeune femme se présenter, sans savoir si, réellement, elle préférait le faire directement, plutôt que sous la torture des chatouilles. Ce qu'elle avait dit avant laissait le doute, même si le fait qu'elle aie choisi d'éviter l'étape des chatouilles pouvait être considérer comme une réponse. Mais l'important, c'était quand même que, maintenant, Mitsuga connaissait son nom, c'était le but premier de sa première question.

    À présent, c'était au tour de Saya de donner sa proposition. Et celle-ci ne s'attarda pas sur les classiques banals que le jeu connaissait depuis qu'il existait, en proposant quelque chose de directement en rapport avec la situation particulière dans laquelle elles étaient. Mitsuga fit mine de réfléchir, observant Saya avec attention. Elle s'était déjà fait la remarque que, quant à remettre des sous-vêtements, la jeune femme aurait pu mettre quelque chose d'un peu moins simple, et donc que c'était mieux qu'elle n'en remette ça. Ça lui donnait déjà une idée de sa réponse, donc.


    "Avec ce genre de sous-vêtements, sans."


    Le choix ne laissait normalement pas de place à la nuance, mais Saya avait elle aussi précisé que l'autre proposition était tentante, donc Mitsuga pouvait elle aussi signaler que sa réponse était influencée par le type de sous-vêtements qu'elle portait. Un simple ensemble classique, ce n'était pas si stimulant que ça, au fond. Par contre, il fallait sans doute se méfier de ce genre de précision, si c'était le genre de sous-vêtements qu'elle adorait porter, elle pouvait comprendre que Mitsuga insinuait qu'elle avait de mauvais goûts. Il était sans doute préférable que la kunoichi passe assez vite à la proposition suivante.

    L'ennui, c'était que Mitsuga n'avait pas réellement d'idée de ce qu'elle pourrait demander. C'était elle qui avait insisté pour commencer et, après sa première proposition, elle était déjà à court. Elle devait réfléchir un peu, mais vite.


    "Tu préfèrerais garder ta culotte, ou ton soutien-gorge?"


    Mitsuga avait failli se rabattre sur les histoires de lieu de vacance, mais elle finit par trouver quelque chose. Les sous-vêtements de Saya devaient surtout servir à cacher ses parties les plus intimes, et la question de la kunoichi était donc aussi de savoir quelle partie elle préférait garder couverte.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Sam 7 Mai - 13:48
    Ce ne fut pas vraiment une surprise. La réponse de son interlocutrice n'avait rien de surprenant pour Saya. Même si elle avait toujours préféré un brin de lingerie par rapport à la nudité, elle ne pouvait nier que ce n'était pas le cas de tout le monde. Enfin, ça, c'était ce que l'on aurait pensé si Mitsuga n'avait pas été aussi précise dans ses propos. Enfin, une précision comme l'exigeait la situation : précise mais avec une pincée d'ambiguïté pour ne pas parler à cœur ouvert et paraitre trop... Directe. Ce qu'il fallait en retenir, c'était que la jeune femme aurait préféré d'autres sous-vêtements. Pour le coup, elle ne pouvait nier qu'elle aussi. Mais allait-elle se balader avec un bel ensemble en dentelle alors qu'elle partait en voyage ? Peut-être qu'à partir d'aujourd'hui elle le ferait...

    La suite ne tarda pas à arriver sans grande surprise. C'était le jeu. Une question, une réponse. Et ainsi de suite. C'était au tour de Mitsuga de poser la question et il ne pouvait qu'être évident que le sujet tournerait encore sur ses sous-vêtements ? Saya fut-elle surprise de la question ? Non. Mais cela la fit sourire et l'amusa même. Quant à la réponse. Ce n'était pas bien difficile. La jeune femme n'avait pas réellement de complexe sur son corps et quant à dire ce qui la dérangeait le plus entre exposer ses fesses ou ses seins, la réponse était simple : ni l'un, ni l'autre. En revanche, la kunoichi prit la question dans un autre sens partant alors du principe que si on ôtait l'un des deux, alors la partie de son anatomie dénudée serait la cible de quelques taquineries supplémentaires. Un petit espoir, fallait-il l'espérer.


    Hm, je vais garder mon soutien-gorge. Mais tu préfères que je l'enlève moi-même, ou que tu viennes me l'enlever, de n'importe quelle façon ?

    Oui, il ne lui avait pas fallu longtemps pour répondre ni même pour enchainer. Le choix était fait et plus important, il impliquerait enfin un peu d'action. Après tout, ce petit jeu de séduction ou de se tourner autour avait assez duré. Saya commençait à avoir envie de sa partenaire et ce, de n'importe quelle façon. Il fallait même avouer que sur ces quelques mots, la jeune femme avait imaginé tout un tas de scénarios possibles. Du plus simple au plus étrange mais non moins excitant. Oui, le jeu allait devoir prendre fin ou laisser place à une version bien plus érotique. Auquel cas, Saya risquait de devenir folle...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Dim 8 Mai - 14:23

    Finalement, le jeu prenait son rythme. Elles avaient trouvé leur thématique, et Saya enchaînait simplement sur la question de Mitsuga. Cela dit, c'était un peu étrange qu'elle choisisse la culotte, pour certaines raisons, souvent traditionnelles, il était plus normal de garder la culotte et d'enlever le soutien-gorge. Enfin, c'était son choix, si elle préférait être les fesses à l'air plutôt que les seins.

    C'était à présent à Mitsuga de faire un choix et, étonnamment, elle se disait que Saya imaginait déjà la réponse. En plus, elle avait déjà précisé elle-même laquelle marcherait, un peu plus tôt, avant que le jeu ne commence. En dehors des avantages de chacune des propositions, il y en avait donc, en plus, une qui ne donnerait rien.


    "Comme je suis plutôt paresseuse, je te laisserais bien faire, mais ce serait bien plus amusant de te la retirer."


    Mitsuga commença à joindre le geste à la parole, sa main se glissant entre les cuisses de Saya, touchant presque la culotte, mais se retirant alors d'un coup, sans rien faire.

    "Mais tu préférerais que je la fasse doucement glisser le long de tes jambes, ou que je la retire d'un coup vif?"


    Et Mitsuga ne cita même pas la possibilité de l'arracher simplement. Elles ne se connaissaient pas vraiment depuis assez longtemps pour qu'elle commence à abîmer les affaires de Saya même si, tant qu'elle resterait assise en tailleur, ce serait en fait la seule solution applicable, puisqu'elle ne pourrait pas la faire passer par l'écartement des cuisses. À moins que la culotte soit faite en une matière particulièrement élastique.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Lun 9 Mai - 11:12
    La réponse l'avait presque surprise. Mitsuga se qualifiait de trop paresseuse et aurait sans doute préféré que Saya ne l'ôte elle-même ? Inconcevable. Évidemment, elle aurait trouvé cela plus amusant de le faire. Le contraire l'aurait choquée. Mais le ferait-elle ? C'était une évidence même. Elle devait le faire... Elle allait le faire ? Voyant la main de la jeune femme se glisser entre ses cuisses, il y avait de bonnes chances qu'elle ne commence. Ou peut-être pas. Mitsugra retira sa main et préféra reprendre la parole pour lui demander la suite. Préférait-elle qu'on lui enlève doucement ou qu'on ne la retire d'un coup vif. Bonne question... D'ordinaire, elle aurait sans doute jeter aux orties la prise de décision et aurait dit qu'elle s'en moquait. Mais là, elle devait jouer le jeu.

    Hm... Tout dépendrait de ce qui suivrait... Mais dans le doute, je dirais doucement. Peut-être même avec les dents, hm...

    Oui, son esprit commençait à avoir quelques envies ici et là. Des penses coquines, perverses mais surtout excitantes. Un frisson traversa son dos alors qu'elle souffla légèrement. Il était maintenant trop tard pour penser à une petite soirée entre fille et à dormir paisiblement. Maintenant, Saya voulait que cette soirée soit plus qu'agitée.

    Lentement, elle décroisa les jambes et se tourna pour être assise que sur une fesse. Son bras servi d'appui alors qu'on aurait pu parlé d'une position semi-assise et semi-allongée. Les jambes légèrement repliées, il n'aurait pas fallu grand chose pour que la jeune femme ne s'allonge. Mais elle ne le faisait pas et se rapprocha plutôt de son interlocutrice. Ce serait plus simple ainsi. Pliant son bras, ce ne fut pas sa main qui servait d'appui mais son bras, la rapprochant un peu plus du lit. Elle inspira doucement avant de reprendre pour poser sa nouvelle question.


    Veux-tu continuer de jouer à ce jeu ou serais-tu intéressée par un autre jeu. Avec moins de règles mais beaucoup plus de plaisir ?

    Voila, c'était dit. Et si Mitsuga doutait peut-être de ce jeu, Saya espérait mettre fin à tous ces doutes en venant lui voler un rapide baiser, collant ses lèvres contre les siennes pour profiter de la douceur et de la sensualité qu'elle avait deviné avec justesse. Reculant légèrement pour voir sa réaction, il suffisait d'attendre...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Mar 10 Mai - 14:56
    Saya préférait la douceur, apparemment. Même si, à part pour le choix du sous-vêtement à enlever, jusqu'à présent, elles semblaient tenir à nuancer chacune de leurs réponses, alors que le jeu ne devais pas réellement accepter les si et les mais.

    Avant de faire sa nouvelle proposition, Saya se déplaça. changeant d'abord de position avant d'avancer, un peu comme si elle rampait sur le lit. Il valait sans doute mieux que Mitsuga ne lui fasse pas de remarque sur la manière de se déplacer, ça ne devait pas être aussi évident que ça. Pendant que la jeune femme faisait des efforts pour se déplacer, la kunoichi en faisait pour ne pas rire, sans réellement savoir qui en faisait le plus.

    Quand elle eut fini, elle donna enfin sa nouvelle proposition, même si ce n'était pas forcément une pour le jeu, mais plutôt celle de l'arrêter. Par contre, même si il ne devait pas être si dur d'en trouver un plus amusant, ceux avec moins de règles devaient être plus rare. Même celui auquel Saya semblait penser, qui pouvait même en comporter beaucoup, selon les personnes, leurs exigences et leurs envies. Avant même que Mitsuga aie pu y répondre, la jeune femme lui avait volé un baiser, clarifiant un peu plus ce qu'elle voulait.

    Mitsuga afficha un petit sourire malicieux, elle n'avait pas réellement eu le temps de se lasser du Qui Préfère Quoi, mais elle avait bien l'impression que, après sans doute encore quelques questions, elles allaient commencer à devoir réfléchir plus longtemps avant d'en trouver, et il commencerait à devenir ennuyeux. L'autre "jeu" avait l'avantage d'être plus facile à renouveler, et comme il demandait plus d'effort physique, il se finissait quand les participants étaient épuisés, et pas quand ils en avaient marre. C'était un grand avantage pour cet autre jeu.[i]

    "Tu veux parler du jeu qui se joue dans u lit, et tout nu?""


    [i]Le comportement de Saya semblait aller dans ce sens, surtout avec l'expression qu'elle avait affichée, quand Mitsuga avait fait mine d'aller lui retirer la culotte, avant de se rétracter. Ca avait d'ailleurs sans doute été un peu cruel de la part de Mitsuga d'avoir ainsi fait croire à Saya qu'elle allait le faire, mais être un peu joueuse faisait partie de l'intérêt d'un jeu.

    Ce fut à Mitsuga d'agir, mais elle ne se contenta pas de voler les lèvres de Saya, se penchant sur le coté, avant d'avancer le haut de son corps vers la jeune femme, elle s'appuya d'une main sur le lit pour ne pas tomber, et, de l'autre, elle attrapa l'un des seins de la jeune femme, le malaxant doucement avec amusement.


    "Bien qu'aucun des deux ne soit réellement obligatoire."
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 76
    Date d'inscription : 01/05/2016

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: Prête à... servir ?
    Orientation Sexuelle: Homosexuelle
    Fantasmes:
    Iwa no Shinobi





    Saya Sasaki
    Iwa no Shinobi
    Mer 11 Mai - 14:12
    Un jeu qui se jouait dans un lit et tout nu. Oui, elles parlaient du même. Enfin, comme elle l'avait si bien précisé, les deux n'étaient pas obligatoires. Au cours de ces aventures, Saya avait eu l'occasion de le faire dans différents lieux et dans différentes tenues. Des lieux des plus classiques au plus étranges mais aucun qui n'avaient été réellement décevant. D'un simple lit à un bureau en passant par une cabine d'essayage ou sur l'ombre d'un arbre en pleine forêt. Bien sur, la jeune femme avait ses petites préférences, au même titre que tous. Y compris pour les vêtements. Si la nudité avait nombre davantage, la jeune femme n'avait jamais été contre sentir des mains se glisser sous ses vêtements. Des mains ou autre choses d'ailleurs. Sans parler de l'idée même de s'envoyer en l'air dans un petit coin avant de remettre ses vêtements en place et faire comme si de rien n'était. Non, Saya n'avait jamais été arrêté par le lieu et la tenue adoptée... Bien au contraire...

    Saya ne tarda pas à se mordiller doucement la lèvre tandis que la main de son interlocutrice s'était finalement posée sur l'un de ses seins. Plus que cela, ses doigts s'étaient refermées sur son globe de chair et le malaxaient sans gêne ni honte apparente. Non, il aurait même été presque possible d'y décerner une petite pointe d'amusement et sans doute d'envie. La laissant faire, la kunoichi ne tarda pas à regouter à ses lèvres avant de reprendre alors pour confirmer à haute voix ce qu'elle devait probablement déjà savoir.


    Oui, ce jeu là. Ou à une de ses variantes...

    Ses variantes... Pour Saya, c'était devenu plutôt une habitude ou un minimum. Loin d'en être dégoutée, le sexe vanille, comme elle l'appelait, avait perdu de son intérêt après toutes les expériences qu'elle avait pu vivre. Sa préférence allant bien évidemment au bondage. Elle aimait être attachée et ne le cachait pas. Les sensations offertes pas ces expériences étaient tout simplement uniques. S'abandonner à une autre, ne rien pouvoir faire si ce n'était que subir ou obéir. Des choses qui réveillaient toujours en elle une excitation folle qui se traduisait généralement vers une humidité certaine de ses cuisses. Le seul problème maintenant, c'était sans doute d'amener Mitsuga vers ce genre de jeu. Était-elle seulement dans cet ordre idée ? Ou pouvait-elle être de celles qui n'aimaient pas cela ? Difficile à dire...

    Les yeux clos, le souffle de la demoiselle se perdait contre les lèvres de son interlocutrice qui ne semblait toujours pas se lasser de son sein. Un traitement qui l'excitait doucement mais surement. La tête pleine d'idée et d'envie, la jeune femme dut se faire violence pour simplement poser la main sur la hanche de sa colocataire et de caresser celle-ci en longeant sa cuisse avant de remonter. Elle désirait tant de choses... Se faisant encore violence pour ne pas s'étaler sur le lit et réclamer qu'elle fasse d'elle son jouet, la jeune femme fit une petite grimace tout en se mordillant encore la lèvre avant de prendre la parole, sa voix semblable à un murmure :


    D'ailleurs... Tu ne m'as toujours pas retiré ma culotte...
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 86
    Date d'inscription : 04/01/2015

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: libre
    Orientation Sexuelle: bi
    Fantasmes:
    Kiri no Shinobi





    Hõzuki Mitsuga
    Kiri no Shinobi
    Ven 13 Mai - 15:18
    Mitsuga n'avait pas réellement pensé qu'elle aurait pu se tromper, en imaginant le jeu auquel pensait Saya, et il semblait qu'elle avait vu juste. Où alors, ce serait vraiment une incroyable coïncidence que ce jeu se joue aussi tout nu, dans un lit, et qu'il paraisse normal que la kunoichi lui malaxe un sein. Saya, quant à elle, revint goûter les lèvres de Mitsuga, qui semblait lui avoir plu, et lui caressa aussi la cuisse. Elle se lançait aussi dans le jeu, même si elle le faisait plus en douceur que Mitsuga et son approche très directe.

    Saya interrompit le baiser, pour rappeler un peu le jeu précédent à Mitsuga, et le fait qu'elle ne lui avait toujours pas retiré la culotte. Ça aurait d'ailleurs pu arriver, si elle n'avait pas décidé de changer, même si Mitsuga s'était aussi amusée à lui faire croire qu'elle le ferait, avant de s'arrêter, pour la taquiner. Mais la jeune femme semblait toujours y penser, et surtout le vouloir. La main toujours posée sur le sein de Saya, Mitsuga s'était arrêtée de jouer avec, et afficha un sourire amusé.


    "Oui, c'est vrai."


    La main de Mitsuga abandonna le sein de Saya, pour descendre le long de son corps, caressant doucement son ventre en passant, pour à nouveau approcher de son entre-cuisse. Deux doigts se glissèrent sous l'élastique de la culotte, le détachant de la taille de la jeune femme, glissant dessus pour en faire en partie le tour, avant de le relâcher. Finalement, ce fut la main de la kunoichi qui se glissa sous l'élastique, passant sous la culotte.

    "Mais je n'ai jamais dit que je le ferai"


    Semblant presque oublier la culotte sous laquelle sa main s'était glissée, Mitsuga s'intéressa à ce qu'elle avait à présent sous les doigts, caressant en appuyant avec insistances l'entrée de l'intimité de la jeune femme, gardant son sourire amusé, qui prit une expression un peu plus taquine. La culotte de Saya allait sans doute encore devoir attendre, ou peut-être pas si Mitsuga décidait finalement de ne pas la lui retirer du tout, mais la kunoichi préférait penser qu'elle ne s'en plaindrait pas forcément.
    Revenir en haut Aller en bas





    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naruto Hentai
  • Histoires v1
  • -
    Sauter vers:
    La date/heure actuelle est Lun 16 Juil - 14:16