Revenir en haut Aller en bas

Naruto Hentai

Forum interdit aux moins de 18ans.

  • Maison de Hyûga Hinata
  • Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Un diner farfelu ◘ Hinata

    avatar
    Messages : 74
    Date d'inscription : 09/09/2017

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp: 3/3
    Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
    Fantasmes:
    Konoha no Kiiroi Senkô





    Namikaze Minato
    Konoha no Kiiroi Senkô
    Dim 8 Avr - 14:48


    Un peu plus tôt dans la journée, j'avais reçu un courrier officiel de la part du clan Hyuga. Ce dernier m'invitait à un petit banquet avec la "haute" du village dans le but de resserrer les liens des différents clans et d'agir ensemble dans l'intérêt du village. Je ne savais pas trop pourquoi j'avais été convié puisque je ne faisais partie d'aucun clan en soit. J'étais, à ma connaissance, le seul Namikaze vivant en ces lieux. peut-être était-ce dû à mon ancien rôle de Kage allez comprendre. Mais je ne pouvais pas refuser ce genre d'invitation même si je n'étais pas forcément le plus à l'aise en publique et ce, autour d'un banquet. J'avais déjà pu participer grâce à quelques missions à ce genre de soirée, lorsque je protégeais certains seigneurs, et l'ambiance ne me plaisait guère. Mais comme dit, je ne pouvais clairement pas refuser. C'est pourquoi j'avais parvenir en retour ma réponse et le fait que j'étais honoré de participer.
    Fallait-il s'habiller d'une quelconque manière ? Je l'ignorais et pour le coup je décidais simplement de retirer ma veste de Jonin et d'enfiler seulement mon manteau de Kage. Même si je n'étais plus en fonction je restais aux yeux des habitants du village un Kage ayant exercé. Tous les autres Kage avaient eu aussi droit à ce titre qu'ils gardaient.

    Alors que le soleil commençait à se coucher, je sortais de ma maison pour rejoindre tranquillement le lieu de la réception. Sur la lettre y était indiqué l'adresse de la soirée et c'est ainsi que je me retrouvais devant une jolie maison qui me semblait somme toute assez petite pour un banquet de cette ampleur. Assez sceptique, je grimpais les quelques marches avant de toquer à la porte d'entrée de la maison. Quelques secondes passèrent sans que rien n'arrive. Je toquais une seconde fois tout en tendant l'oreille. Il n'y avait quasiment pas de bruit. Or j'aurais dû au moins entendre des brouhaha de conversation normalement. Etais-je bien à la bonne adresse ? Je reculais et descendais les marches pour regarder autour de moi et alors que je m'apprêtais à quitter les lieux pour faire un tour dans les environs, j'entendais la porte d'entrée se déverrouiller et s'ouvrir. En me retournant j'aperçus une des filles Hyuga, reconnaissable à leurs yeux si particuliers. Je ne m'attendais pas cependant à tomber sur une femme aussi jolie et pour le coup je restais légèrement sans voix avant de tousser doucement et me rapprocher.

    « Veuillez m'excuser. Bonsoir. Je suis peut-être un peu en avance mais il me semblait que le banquet devait débuter à 19h00. »

    Je souriais assez bêtement en me grattant la tête alors que je tenais devant moi la lettre reçue de mon autre main.


    « Un diner farfelu »
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar
    Messages : 84
    Date d'inscription : 07/07/2017

    Fiche Perso
    Disponibilité Rp:
    Orientation Sexuelle:
    Fantasmes:
    Konoha no Shinobi





    Hyûga Hinata
    Konoha no Shinobi
    Ven 13 Avr - 15:38



    Un diner Farfelu

    De retour de mission, l’aurore se lève alors qu’elle passe les portes de sa maison, la jeune femme a les traits tirés et les cheveux en bataille. Si on ne prenait que cela en compte les langues diraient d’elle qu’elle a passé une nuit de débauche, mais c’est en portant attention à sa tenue de ninja couverte de poussière et déchirée qu’on comprend que c’est plutôt ses poings qui se sont exprimés. Que ce ne sont pas des râles de plaisir qu’elle a eus l’occasion de pousser et que sa fatigue n’a rien de revigorante et relaxante. Ses vêtements souillés rejoignent le sol froid de la salle de bain, tout comme le pauvre lien qui tient avec difficulté sa crinière sombre sous la forme de ce qui devait être une queue de cheval. Une légère moue de réflexion sur son visage pale, elle optera pour un bain, c’est la seule chose qui dénouera ses pauvres membres engourdis par les combats. Volontairement, elle met de l’eau un peu trop chaude pour pouvoir y rester un maximum de temps et pour favoriser la détente de ses muscles endoloris. Un petit mouvement en arrière en prenant garde au rebord de la baignoire et voilà qu'elle immerge sa tête sous l’eau mouillant ainsi ses cheveux et débarrassant son visage de toute trace de terre.
    Le calme envahit la pièce et n’est troublé que par le bruit produit par le corps de la jeune femme dans le bain. Elle savoure ce silence et fait enfin preuve de relâchement : elle a atteint son but. Il tient en un mot : la tranquillité, c’est ce à quoi elle avait espéré gouter depuis le début de la semaine d’enfer qu’elle avait vécu. En effet les missions s’étaient enchainées à un rythme jamais vu et elle était épuisée. Sa réflexion ne se poussera cependant pas plus loin, la princesse, comme certains l’appelle, fermera les yeux et sombrera dans un sommeil devenu plus nécessaire que réparateur.
    Quand elle les rouvre, l’eau est froide depuis longtemps et heureusement pour elle, elle n’est pas du genre frileuse. Elle sort de l’eau et s’enroule dans un peignoir de la couleur de ses yeux, elle sèche ses cheveux et les laissera sécher naturellement : de toute façon ils sont et seront toujours désespérément plats. Elle ne montre aucun entrain pour la soirée qui l’attend et pour cause sa "famille" lui a notifié qu’on viendrait la chercher en début de soirée et qu’il fallait qu’elle soit habillée correctement. En langage Hyûga cela signifie kimono obligatoire, elle qui se sent tellement ridicule dedans, elle est servie. Elle jette un œil à ceux qu’elle possède et opte pour un d’un blanc immaculé et parcouru de lignes rouges sang qu’on lui a "offert", pour ne pas dire imposer, à son arrivée. Le soir est en train d’étendre son voile violacé sur la ville quand elle finit de se mettre de petites fleurs blanche dans les longueurs, finissant ainsi sa préparation. Elle est resplendissante dans ce kimono, ses longs cheveux sont restés détachés et glisse le long de ses traits fins. Il doit être environ 19h si elle ne se trompe pas et on frappe justement à sa porte.
    Qu’elle ne fut pas sa surprise en tombant nez à nez avec Namikaze Minato, père de Naruto, le Yondaime Hokage. Comment se faisait-il qu’il soit ici ? Et pile à cette heure en plus…. Il ne fallut pas longtemps à la jeune femme pour assembler les pièces du puzzle, ainsi ils avaient été jusqu’à une telle bassesse ? Elle avait sans surprise, depuis son arrivée, essuyé les assauts du clan pour qu’elle soit mariée au plus vite. Cependant, plus tenace que l’Hinata qu’ils connaissent, elle avait toujours réussi à leur tenir tête et pris soin de dégouter ses prétendants. Ils en étaient donc réduits à cela ? Envoyer des lettres aux partis intéressants qu’il leur restait sous la main. Pathétique, ils allaient lui payer cher cette comédie. Mais en attendant la pauvre se retrouvait avec le père de son ancien coup de cœur sur le pas de sa porte et tendant sa lettre pour justifier son arrivée.
    Elle ne voulut pas lui faire subir sa mauvaise humeur, mais se devait d’être honnête avec lui aussi s’inclina-t-elle en premier lieu : il reste un homme d’exception sans qui elle et le village n’aurait jamais pu vivre.

    - Soyez le bienvenue Yondaime Hokage, je suis navrée d’être la messagère de cette nouvelle mais… il n’y a jamais eus et n’aura pas de banquet prévu ce soir. Ma famille s’est permis de se prêter à un petit jeu malsain et je m’en excuse en leur nom.

    Il n’est pas simple pour elle de dissimuler sa colère au fur et à mesure que ses paroles sortent de ses lèvres encore tuméfiées. Elle ne s’est même pas redressée, elle reste inclinée devant lui, elle ne veut pas voir la colère légitime qu’il pourrait éprouver dans ses yeux. Ses longs cheveux pendent au gré du vent et la nuit finie de recouvrir le village de Konoha.

    - Tout ce que je peux vous proposer en guise de réparation et d’excuse, c’est de vous proposer d’entrer dans ma modeste demeure et d’envoyer un clone chercher de quoi vous restaurer convenablement. Je comprendrai tout a fait que vous tourniez les talons pour aller demander réparation et passer votre temps dans un lieu un peu plus digne de votre rang… Enfin toujours est-il que je ne cesserai de me confondre en excuses quel que soit le déroulement que vous choisissez.

    Lentement elle se redresse et ose enfin plonger son regard dans celui de l’ancien Hokage : mais elle se triture les mains et se décale au cas où il déciderait d’entrer.



    Vous allez me le payer...


    Feat.



    NAMIKAZE Minato Konoha no Kiiroi Senkô
    MPProfil



    ©️ Halloween


    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naruto Hentai
  • Maison de Hyûga Hinata
  • -
    Sauter vers:
    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr - 23:00